La Chambre de commerce sonde ses membres face à l’incertitude économique

Lévis, le 5 mars 2020 – Selon un court sondage réalisé par La Chambre de commerce de Lévis (CCL), plusieurs entreprises de la région considèrent être affectées par le blocage ferroviaire ainsi que le ralentissement des marchés chinois causé par le coronavirus. « Les impacts sont très variés, et il est difficile pour les entrepreneurs de mesurer les conséquences à long terme causées par ces événements », a mentionné Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL.

 

Le 1e mars dernier, via un communiqué de presse émis par la Fédération des Chambres du commerce (FCCQ), Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ affirmait qu’il faudra beaucoup de temps lorsque les barricades seront levées et que les trains recommenceront à circuler afin de rattraper le temps perdu et mener à destination les marchandises qui se sont accumulées à divers endroits. « Pour cette raison, la FCCQ maintient sa demande au gouvernement fédéral de trouver des mesures pour accompagner la reprise économique et soutenir les entreprises qui ont subi les impacts des blocages ferroviaires », affirmait M. Millard.

 

La Chambre de commerce de Lévis reste également attentive aux préoccupations de ses membres et espère une reprise économique rapide. « Chaque journée qui passe amène de nouveaux impacts pour nos membres. Plusieurs d’entre eux importent et exportent des marchandises en Chine et accusent plusieurs retards de livraison et de production, ce qui augmente aussi les coûts, évidemment », conclut Marie-Josée Morency.

 

À propos de la CCL

La Chambre de commerce de Lévis est le plus important réseau de gens d’affaires du territoire de la Chaudière-Appalaches, regroupe 1100 membres et participe activement au développement de sa région. Elle a pour mission de regrouper, mobiliser et de représenter les entreprises de Lévis auprès de diverses instances relativement aux grands enjeux de développement économique.

 

-30-