Le réseautage, c’est surtout les discussions à deux!

par Réjean Gauthier, Dans la jungle du réseautage

Réjean Gauthier est un entrepreneur en série spécialisé dans le réseautage. Découvrez son expertise en consultant son site Internet.

_________________________

Avoir un bon réseau et chercher à le faire grandir sont des priorités pour toute personne ambitieuse qui aspire à progresser professionnellement, quel que soit son emploi. Or, je rencontre trop souvent des gens qui ciblent les activités de réseautage en fonction d’un unique critère : le nombre de participants. Pourtant, que vous soyez dans un 5 à 7, dans un regroupement de gens d’affaires ou un événement corporatif, un fait demeure, le réseautage s’exerce à deux, et ce, même si vous vous trouvez au milieu d’une salle bondée !

D’ailleurs, si les rencontres spécifiquement conçues pour le réseautage sont nécessaires et pertinentes, nous avons parfois tendance à surestimer le poids de celles-ci et à fermer les yeux sur d’autres types d’occasions de se faire connaître et d’en apprendre davantage sur les gens que nous croisons dans une journée. Le réseautage est un art, celui de mener à bon port une courte conversation entre deux personnes qui cherchent à promouvoir leurs intérêts respectifs. En six à huit minutes, vous devez identifier rapidement la pertinence de votre interlocuteur, vous montrer sous votre meilleur jour, généreux et accessible, tout en demeurant attentif et à l’écoute de votre vis-à-vis.

Connaître la recette

Lors de mes ateliers de formation, j’aime bien comparer le réseautage à un repas pris dans un restaurant. Il y a d’abord l’entrée qui correspond à la rencontre d’un nouvel interlocuteur. Comme le veut le dicton, la première impression est souvent la bonne et dans un restaurant, une entrée peu inspirante est souvent de mauvais augure pour la suite du repas. C’est assez semblable dans un échange avec une autre personne. Par politesse, demeurez professionnel, bien que vous sentez que votre rencontre ne vous mènera nulle part, pourquoi courir le risque de vous nuire avec des manières plus ou moins acceptables, comme au restaurant quoi !

Puis vient le plat de résistance où vous devez être en mesure de qualifier sans tarder la pertinence de votre rencontre. Comme au restaurant, si la nourriture est peu appétissante, vous demanderez l’addition sans attendre le dessert. Il en va de même pour le réseautage, ayez une stratégie de sortie, tel que d’échanger rapidement vos cartes d’affaires en faisant valoir que vous avez d’autres personnes à rencontrer par exemple. Si vous choisissez d’aller au bout de votre conversation, de prendre le café et le dessert avant la facture pour reprendre notre analogie du repas au restaurant, demeurez altruiste jusqu’à la fin dans le but d’augmenter vos chances d’obtenir un suivi positif de votre rencontre. Car c’est bien là l’objectif ultime du réseautage, avoir une nouvelle rencontre en vue de réaliser des affaires, un peu comme lorsqu’on se quitte à la fin du repas en se disant : « On remet ça ? »

_________________________

Participez au 5 à 7 Dans la jungle du Réseautage, qui aura lieu le mardi 19 mars prochain : https://www.cclevis.ca/activite/10156/