Projet de 3e lien | L’ANNONCE DE L’APPEL D’OFFRE PUBLIC, UNE AUTRE ÉTAPE IMPORTANTE FRANCHIE

Lévis, le 4 décembre 2017 – L’annonce faite par la ministre déléguée aux Transports ce matin, Véronyque Tremblay, constitue une autre étape importante vers la réalisation du dossier du 3e lien. Un dossier qui demeure tout au haut de la liste des priorités des membres de la Chambre de commerce de Lévis (CCL). Il s’agit d’un premier geste concret du gouvernement du Québec depuis la mise en place du bureau de projet.

« L’annonce arrive au bon moment, car on commençait à se poser des questions sur les travaux du bureau de projets. Aujourd’hui, il y a un échéancier qui a été déposé, on a même utilisé le terme “projet prioritaire”. Il faut maintenant rester vigilant afin que ce soit le 3e lien qui demeure un projet prioritaire et non seulement les études. Pour plusieurs franges de la population, le projet n’avance pas assez vite. Il faut cependant se souvenir qu’il y a à peine 3 ans, on contestait même sa faisabilité! On ne peut donc qu’accueillir la nouvelle d’aujourd’hui comme un pas dans la bonne direction » selon le vice-président exécutif et directeur général de la CCL, Stéphane Thériault.

Ouverture sur une connexion avec le pont de l’Ile d’Orléans
Madame Tremblay a annoncé que même si le livrable pour le nouveau pont de l’Ile d’Orléans est toujours prévu pour 2024, les deux projets se devaient de “demeurer en discussion” l’un et l’autre. La volonté exprimée par le gouvernement est de définir le scénario le plus optimal afin de maximiser les déplacements entre les deux rives. À ce chapitre, la CCL se réjouit que le projet d’arrimer le futur pont de l’ile avec le 3e lien se retrouvera lui aussi au centre des études.

« La CCL a toujours clamé que le trajet le plus optimal semblait être celui de l’est. Nous sommes donc heureux de voir que la possibilité d’arrimer le 3e lien avec le nouveau pont de l’Ile sera étudiée plus en profondeur. Cependant, si les experts nous présentent un autre tracé qui pourraient favoriser davantage la mobilité sur le territoire, le développement économique de notre région et construit à moindre coût, la Chambre de commerce de Lévis analysera le projet au mérite », a conclu Stéphane Thériault. Les premiers faits saillants de l’étude des besoins seront présentés à l’été 2018 et la CCL suivra le dossier avec intérêt d’ici là.

À propos de la Chambre de commerce de Lévis
La Chambre de commerce de Lévis est le plus important réseau de gens d’affaires du territoire de Chaudière-Appalaches avec ses 1150 membres et participe activement au développement de sa région. Elle contribue au cheminement d’un certain nombre de dossiers socio-économiques touchant plus particulièrement au développement de Lévis.

– 30 –

Source : Stéphane Thériault, vice-président exécutif et directeur général
Chambre de commerce de Lévis
Tél. : 418-837-3411, p. 226