Service rapide par bus (SRB) : Le retrait de la Ville de Lévis est un geste responsable

Lévis, le 18 avril 2017 – « Force est de constater que les Lévisiens et la communauté d’affaires de Lévis étaient peu convaincus des bienfaits du projet de SRB pour un investissement de 1,6 milliard $. Dans ce contexte, la décision de la Ville de Lévis de s’en retirer est un geste responsable », a déclaré Stéphane Thériault, vice-président exécutif et directeur général de la Chambre de commerce de Lévis (CCL).

Améliorer le système de transport en commun, toujours une priorité – Lors du premier conseil d’administration de l’année, les administrateurs ont clairement exprimé la nécessité de rester à l’affut de tout ce qui pourra aider au recrutement et à la rétention de la main-d’oeuvre. Ceci incluait la bonification du transport en commun à Lévis. La CCL estime qu’une ville de son importance doit se doter d’un système de transport moderne. À ce chapitre, elle se réjouit de la formation d’un comité de réflexion composé d’élus de Lévis et les invite à être créatifs et à explorer ce qui se fait ailleurs. L’avenir du transport en commun sur le territoire ne passe pas nécessairement par la mise en place d’une structure lourde et peu malléable. Comme le territoire est vaste pour une population de 150 000 personnes, le modèle actuel doit être réévalué. « Il semble y avoir une fenêtre d’opportunité présentement au sein du gouvernement pour que les communautés améliorent leur système de transport en commun et il faut saisir l’occasion. On revient au point de départ mais le statu quo à ce chapitre n’est pas une option », a-t-il ajouté.

Sondage auprès des membres – Afin d’alimenter sa réflexion à ce sujet, la CCL a réalisé un sondage auprès de ses membres du 3 au 12 avril 2017. En cela, elle fut une des seules associations dans la région de Québec à sonder ses membres au cours des derniers mois. Les résultats ont été diffusés un peu plus tôt ce matin par Infolettre à ses membres. Manifestement, l’accueil au projet est plutôt mitigé. En résumé, le tiers des 296 répondants se disent favorables ou très favorables au projet, 23 % moyennement favorables et 43 % pas du tout favorables. Les avis sont encore plus partagés quant au degré de confiance qu’ont les entreprises face à l’impact de l’implantation du SRB sur les enjeux de mobilité de la main-d’oeuvre, de développement économique et de congestion routière. Advenant une contribution financière directe des citoyens et des entreprises de Lévis, le projet perd encore plus d’appuis.

À propos de la Chambre de commerce de Lévis
La Chambre de commerce de Lévis, qui est le plus important réseau de gens d’affaires du territoire de Chaudière-Appalaches avec ses 1100 membres, participe activement au développement de sa région. Elle contribue au cheminement d’un certain nombre de dossiers socio-économiques touchant plus particulièrement au développement de Lévis.

– 30 –

Source : Rachel Robitaille
Coordonnatrice des services aux membres
Chambre de commerce de Lévis
Téléphone : 418 837-3411